• Halloween - Envie de faire peur ?

    Informations utiles liées à la fête populaire du 31 octobre

    HALLOWEEN
    Avec une super BD pour enfants


    Halloween - Envie de faire peur ?

    Impossible de l’ignorer : à grand renfort de masques-potirons grimaçants, de déguisements en vampires et de soirées d’épouvante, Halloween ne cesse de gagner du terrain. Ce qui, il y a quelques années, n’était encore qu’une coutume typiquement américaine, s’est désormais solidement établi sous nos tropiques.

    Parents et éducateurs ne sont pas les seuls à s’interroger sur la véritable origine d’Halloween. Quelle importance faut-il attacher à ce regain d’intérêt voué à la mort, aux esprits et aux vampires ? Puis-je, en toute bonne conscience admettre que mes enfants participent à de telles manifestations ? En première ligne, ce sont les réalisateurs de costumes et accessoires qui voient d’un bon œil ce grand marché qui leur sourit à l’automne. Les libraires proposent une large palette de littérature allant des romans noirs jusqu’aux guides pour l’organisation de soirées Halloween. Mais que dissimule réellement Halloween ? Les uns pensent que cette fête remonterait au temps des druides celtes ; d’autres affirment que les coutumes n’auraient évolué qu’au fil des siècles et ne seraient qu’un plaisir anodin. D’autres encore n’y voient qu’une invention de l’industrie du plaisir. Certes, le potiron évidé et décoré d’une bougie allumée que le voisin a déposé devant sa maison n’a pas forcément un lien avec l’occultisme. Mais d’autres traditions entretenues à l’occasion d’Hal-loween ont un arrière-plan obscur.

    Vous trouverez ici quelques informations sur Halloween. Prenez le temps de les lire et de vous forger votre propre opinion.

    Que signifie le mot “Halloween” ?

    Halloween tire son origine de la tradition des druides celtes. Le nom lui-même est dérivé de “Tous-saint”, qui se fête le 1er novembre. Or, le terme anglais est “All Hallows”. Le soir de la veille, donc du 31 octobre, se dit “All Hallows’ Even”, d’où “Halloween”.

    L’affreux masque avec le po-tiron est le symbole le plus caractéristique d’Hal-loween. Transformé en lanterne pour orner le jardin, ou monté en guirlande lumineuse où s’alignent des potirons en matière plastique, le fruit aux tons rouge- orangé doit son regain de popularité à ce nouveau boom. La lanterne, dite “Jack O’Lantern” en anglais, remonte à une légende irlandaise, celle de Jack, le forgeron, condamné à errer sans répit de par le monde, une lanterne à la main, parce qu’après sa mort, selon la légende, il n’eut droit d’accès ni au ciel, ni à l’enfer. Et c’est ainsi que Jack évida une betterave, y posa sa lumière et se mit en route.

    Ce n’est qu’au fil des traditions que, la betterave ayant fait défaut, le potiron fut amené à se substituer à celle-ci.

    Inoffensif ou dangereux ?
    Un commentaire

    En quoi le nouvel an celte peut-il nous interpeller ? Qui songe encore à des traditions ténèbreuses le soir d’Halloween ? Cette fête n’est-elle pas devenue l’occasion où, sous un déguisement de circonstance, toutes les folies sont permises ? Et sous quel prétexte défendrait-on à des enfants d’aller mendier quelques sucreries ?

    Pour certains, Halloween n’est effectivement qu’une fête costumée où l’on se fait des frayeurs. Cependant, hasard ou coïncidence troublante, dans de nom-breux films d’horreur ou de romans noirs, c’est précisément à cette date que se commettent les plus horribles délits. Dans les milieux satanistes ou sorciers, Halloween est toujours la fête de l’effroi et de la mort. Est-ce vraiment si anodin que çà de jouer avec des coutumes démoniaques ? La question semble parfaitement justifiée.

    L’invitation à déplacer les verres, manier le pendule ou lire les cartes sont autant de suggestions de la télévision ou des journaux pour nous entraîner irrémédiablement dans le filet de pratiques occultes. Poussés par la curiosité, beaucoup d’enfants, de jeunes ou d’autres se lancent dans ces choses, juste pour essayer. Mais ce qui, au départ, n’était qu’un petit jeu, s’avère être beaucoup plus dangereux. Car, celui qui s’adonne à des expériences avec des réalités surnaturelles met son corps et son âme en danger. Il s’expose à des influences occultes qui ne sont autres que les influences du mal. De nombreux récits de personnes concernées en témoignent : les esprits que l’on invoque pour s’amuser deviennent des compagnons dont on ne se débarrasse plus.

    La Bible évoque très clairement l’existence de puissances obscures, de ce qu’Halloween cherche à banaliser : esprits et démons, mort et diable. La Bible nous met très clairement en garde de ne pas jouer avec ces choses. Il est question d’un combat entre les puissances sataniques et la puissance de Dieu. Satan, l’adversaire de Dieu, met tout en œuvre pour détruire la vie des hommes en les empêchant de vivre une relation personnelle avec Dieu. Il répand la peur et les mensonges et veille à ce que les hommes ne trouvent pas le repos pour leur âme. La Bible parle de “ténèbres”. Qui ne connaît pas Dieu demeure sous l’influence des mauvaises puissances de Satan. En revanche, il est dit de Dieu : “Dieu est lumière et il n’y a point en lui de ténèbres”. (Première lettre de Jean, chapitre 1, verset 5). La Bible ne tait pas l’issue de ce conflit. Jésus-Christ, le Fils de Dieu, Dieu en personne, remporte la victoire sur la mort et les ténèbres, donc sur Satan. La lumière est vainqueur des ténèbres. Jésus-Christ dit de lui-même : “Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.” (Evangile de Jean , chapitre 8, verset 12).

    Cette offre s’adresse à tous ceux qui aspirent à échapper à la solitude, au désespoir et à l’obscurité des puissances occultes afin d’en être délivrés. Jésus-Christ a vaincu la mort. Il nous adresse cette invitation : “Je suis la résurrection et la vie ! Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt” (Evangile de Jean , chapitre 11, verset 25). Désormais, la mort n’a plus le dernier mot. C’est Jésus qui a le dernier mot. Si nous acceptons qu’il soit le maître de notre vie, nous n’ aurons plus à craindre les ténèbres de la mort. Car Jésus nous offre la vie éternelle dans sa présence et sa lumière.
    La fête de cette victoire, c’est Pâques : Jésus a vaincu la mort -une fois pour toutes.

    Qui frappe à la porte ?

    Frapper aux portes le soir de l’Halloween est bien amusant. Les gens essaient de deviner qui tu es dans ton costume et derrière ton masque. Ce qui est encore plus amusant ce soir-là, c’est que lorsque tu frappes à une porte, on te donne toutes sortes de friandises.

    Mais, pendant que tu parcourais les rues et que tu frappais aux portes, as-tu pensé qu’il y avait quelqu’un qui frappait à TA porte ? Oui ! Il ne s’agit pas ici de la porte de ta maison, mais de la porte de ton coeur, et la personne qui frappe n’est nulle autre que le Fils de Dieu, le Seigneur Jésus-Christ lui-même !
    Tu as peut-être un peu de difficulté à le comprendre, mais le Seigneur Jésus dit dans la Bible : “Voici je me tiens à la porte (de ton coeur), et je frappe. Si quelqu’un (garçon ou fille) entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je sou-perai avec lui, et lui avec moi.” (Apocalypse, chapitre 3, verset 20)
    C’est vrai, le Seigneur Jésus frappe à la porte de ton coeur maintenant. Cepen-dant il ne frappe pas pour que tu lui donnes des friandises, c’est lui qui désire te donner quelque chose, quelque chose de merveilleux et d’éternel ! C’est parce que Dieu t’aime qu’il cherche à t’offrir son plus merveilleux don. Nous pouvons lire dans la Bible :
    “Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle.” (Jean, chapitre 3, verset 16)
    N’aimerais-tu pas avoir cette vie merveilleuse que Dieu t’offre ? Cela signifie que tu lui appartiendras pour toujours et qu’il prendra soin de toi.

    Ecoute... Il frappe à la porte de ton coeur. Pourquoi ne pas lui ouvrir la porte et le laisser entrer ?

    Ecoute...
    Dis à Dieu que tu regrettes (sincèrement) d’avoir commis des péchés et de lui avoir désobéi.

    Remercie-le d’avoir envoyé son Fils unique, Jésus-Christ, mourir sur une croix pour toi et de t’offrir par lui la vie éternelle. Donne-toi à lui et reçois-le comme ton Maître, ton Sauveur et ton Ami. Tu recevras ainsi le plus merveilleux de tous les cadeaux.

    www.media-esperance.org/shop.php?channel=5&<wbr>product=529&cat=5&PHPSESSID=e347a772d50c700d2d1bed... - 26k -

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :